réparer un poly

Sur cette pages je vais détailler plusieurs types de réparation d’un poly. Dans l’ensemble toute les réparation se ressemble mais la préparation n’est pas tout a fait la même suivant les types de détérioration du poly

Matériel:

résine polyester

mastic polyester

mat de verre (cf dans l’article pour voir a quoi sa ressemble)

papier a poncé de diffèrent grain ( de moyen a très fin)

cale a poncé

acétone

Scotch US ( gros scotch renforcé qui résiste a l’acétone et a la résine polyester)

chiffons

spatule et pinceaux

 

Tout d’abord voici le poly en question

réparer un poly p1030111
Sur ce poly on peut voir trois types de réparations.

de gauche vers la droite

1- cassure de la fibre sans manque de matière

2- râpage de la fibre avec manque de matière

3- simple râpage de la fibre

 Préparation extérieur du poly

cas N°1
Dans se cas la préparation de la réparation est assez simple. Il suffi de scotché l’extérieur pour maintenir en place et en forme la pièce durant la réparation. Le scotch évite aussi a la résine de s’échapper par les fissures du poly.

p1030121

Dans se cas le poly était très fragiliser et ne se tenais pas par lui même. J’ai donc rajoute du scotch entre la bulle et une zone un peu éloignée du poly pour le maintenir en forme et lui éviter de gardé sa déformation après la réparation

p1030127 On vois ici les renforts.

La particularité de la préparation du cas N°1 se termine la. La suite est détaillée un peu plus loin dans l’article.

Cas N°2

Le râpage du poly avec un arrachement de matière est le cas le plus délicat a préparer. Malgré ceci la réparation reste simple. Le scotch sera utiliser pour rattraper la forme d’origine de la pièce.

voici le trou en question

p1030115p1030112

 

 

 

 

 

 

Il faut donc chercher a mettre le scotch pour que celui ci restitue le plus possible la forme du trou. Dans certains cas la superposition de couche de scotch peut permettre de donné de la rigidité au scotch.

p1030120

Ensuite il faut décaller petit a petit le scotch pour qu’il épouse la forme au endroit sain et la restitue au endroit sans matière

p1030119

Il faut continuer a décaler le scotch petit a petit jusqu’au rebouchage complet du trou.

Et la petite erreur de ma part… J’ai oublier de prendre une photo cette étape.

Voici donc le trou boucher vue de l’intérieur

p1030129

On voit ici que le scotch restitue bien la forme de la pièce.

Dans se cas le scotch US est important car sa rigidité permet de mieux restituer la forme.

La particularité de la réparation du cas N2 se termine ici.

Cas N°3

Pour le simple râpage il n’y a pas de préparation particulier. La plupart du temps il n’est pas forcement nécessaire de remettre la fibre a l’intérieur. Un  simple masticage suffit.

 Préparation intérieur du poly

uniquement pour le cas N°1 et N°2

Dans un premier temps il faut poncé. On voit sur la photo précédente que l’intérieur du poly était peint. Les trace jaune résulte du ponçage. La résine polyester a souvent cette couleur. La photo précédente a été prise après ponçage.

Le ponçage est a réalisé avec un papier de gros grain ( 80 ou 120) . Il a pour but de retirer une parti de la peinture et de crée des rayure sur le poly pour que la résine s’accroche bien a celle-ci durant la réparation.

p1030125 p1030126

 

 

 

 

 

 

 

Plus le ponçage sera important plus la réparation tiendra. Il faut tout de même faire attention a ne pas traverser la fin couche de fibre de verre du poly.

Ensuite il faut bien dépoussiérer et dégraissé a l’acétone pour enlevé tout les poussière est les saletés qui pourraient nuire a l’accroche de la réparation sur le poly.

 

Préparation de la stratification

uniquement pour le cas N°1 et N°2

Avant de préparer la résine il est important de bien préparer sa strat. Une bonne préparation facilitera beaucoup la strat par la suite.

Dans un premier temps vous pouvez préparer tout se qui vous sera utile pour réaliser la strat. Il faut donc des ciseaux, un pinceau, des chiffons, l’acétone a porté de main, et les tissu. Il est conseillé de découper a l’avance les tissus a la forme du poly. Le mat de verre est un tissu qui se travail très bien donc seul les découpes extérieur du tissu sont important. Pas besoin de faire des découpes comme pour un protège carter a forme compliqué par exemple.

p1030133 Voila a quoi ressemble du mat de verre. Celui ci est un 300gr/m². Il est pratique car il est suffisamment épais pour ne pas avoir a mettre plein de couche mais assez souple pour être travaillé facilement.

Pour les réparations du cas N°2 il faut prévoir de faire de petit patch qui vont s’ajouté dans le trou pour donner de l’épaisseur. On le voit ici en haut a gauche.

 

Une fois la strat bien préparer on peut alors commencé a préparer la résine. Dans un premier temps prévenez votre femme voisin  enfant… le polyester sa pue!!!

Le port du masque est donc de rigueur.

Pour connaître la quantité de résine, vous pouvez peser le poids de vos fibre préparer. Le poids de résine sera sensiblement le même mais il est préférable d’en rajoute un peu pour les perte qui seront sur le pinceau sur l’établie et dans le sceau. Pour se cas j’avais environ 150gr de tissu et j’ai préparer 200gr de résine.

La résine polyester se prépare selon des ratio de 1 a 2% de catalyseur. ( ex 1.5 gr pour 98.5gr de résine). Plus vous mettez de catalyseur plus la résine prendra vite. Mais il faut tout de même essayé de ne pas dépasser 4%. Par contre en dessous de 1% la résine peu ne pas prendre.

Attention!!! la résine polyester a une réaction assez exothermique. En gros elle chauffe pendant qu’elle prend. En trop forte quantité sa fume sa pue encore plus et sa peu prendre feu dans les cas extrême. Une fois terminer vous pouvez donc mettre un peu d’eau dans le sceau et la laissé prendre a l’extérieur.

Une fois la résine préparer vous pouvez commencé la strat.

stratification

La il faut allé assez vite. Les résine polyester on généralement 30min de temps de travail ( pot life ou temps de gel sur la fiche technique).

Commencé par imprégner la surface a réparer

p1030138

Ensuite déposez fibre sur cette zone. Tamponnez un peu avec vos doigts pour la faire tenir sur le poly. Il faut mettre la fibre couche après couche et bien imprégner entre chaque couche.

p1030148

Enfin tamponné avec votre pinceau de résine. La fibre va devenir transparente en s’imprégnant. C’est comme sa que vous allez voir si vous étés bien imprégné ou pas. Au final on ne doit quasiment plus voir la fibre.

 

p1030145

Sur cette photo on voit bien que la fibre a quasiment disparu. La zone blanche a gauche représente une zone sèche. Il faut donc y remettre un peu de résine.

A se moment vous pouvez mettre la couche suivante si il y’en a une et procéder de la même manière jusqu’a la dernière couche. Sinon la strat est fini.

Il n’y a donc rien de bien complexe et ceci est a la porté de tout le monde.

Il faut donc laisser la résine polymériser. Le plus dure dans cette phase c’est la patiente. On est souvent trop pressé de voir le résultat et on passe a la suite trop tôt. L’idéal est de laissé une journée en plein soleil (désoler les bretons…) pour que la résine finissent de polymériser au maximum.

Une fois la résine polymériser, Il faut retirer les scotch et bien nettoyer avec de l’acétone pour enlever tout les reste de colle du scotch.

http://bishop.unblog.fr/files/2009/06/p1030161.jpg  http://bishop.unblog.fr/files/2009/06/p1030158.jpg

Voici les pièces une fois que le sctoch est retirer. Sur la photo de droite on voit bien la réparation ( zone plus foncé)  qui revient prendre la forme de la pièce.

La réparation du cas N°2 a été faite sur un trou de fixation du poly. Il faut donc retrouvé se trou. Par chance lors de la chute une parti du trou est resté se qui nous permet de le repositionnehttp://bishop.unblog.fr/files/2009/06/p1030164.jpg par la suite.http://bishop.unblog.fr/files/2009/06/p1030159.jpg

 

 

 

 

 

 

Sur la photo de gauche on voit bien le morceau permettant de retrouvé le trou. Je l’ai donc percé avant de mastiquer pour que l’on puisse le retrouvé facilement par la suite. Avant le mastiquer il faudra pensé a boucher le trou avec de la patafix ou un produit similaire.

masticage

 

Avant de commencé le masticage il est préférable de poncer la surface pour enlever tout les morceau de peinture qui sont un peu éclaté par la chute et pour se faire une surface de travail plus propre.

Ensuite il faut dépoussiérer et bien dégraisser la surface a l’acétone.

Enfin vous pouvez commencé a mastiquer avec du mastic polyester type carrosserie.

Pour le cas N°1  et N°3 il faut simplement passé de fine couche pour garder le plus possible la forme de la pièce.

http://bishop.unblog.fr/files/2009/06/p1030166.jpg

Pour le cas N°2 il est plutôt conseiller de mettre une bonne couche de mastic sans être trop excessif bien-sur.

http://bishop.unblog.fr/files/2009/06/p1030170.jpg

J’ai volontairement laissé un surplus de mastic au niveau de l’arrête pour pouvoir récupérer au maximum le rayon.

Pour ma part je pense que le masticage ne s’apprend pas dans les livre. Seul la pratique vous permettra de réussir quelque chose de correct. Pour un carrossier la manière dont j’ai mastiquer la pièce n’est sûrement pas la bonne. Mais c’est tout se que j’ai trouvé pour avoir un bon résultat. J’ai donc pas trop de conseil a donné sur le sujet. J’ai simplement utiliser une spatule de carossier trouvée dans les grande surface.

Le mastic a un temps d’utilisation très court. Et plus il fait chaud plus se temps est court. Il est donc conseillé de préparer de petite portion et de bien nettoyer ses outils après chaque passe de mastic

 

Une fois tout mastiquer il faut attaquer le ponçage. J’ai utiliser a un grain assez gros pour rattraper le plus possible la forme. J’ai utiliser une cale a poncé assez dure pour essayé de utiliser le forme existante comme gabarit pour rattraper la forme sur la zone de mastique. lors du ponçage j’ai pris appuis , avec ma cale a poncer, sur un zone saine que j’utilisait comme repérer de ponçage. Forcement la zone saine est un peu rayer mais sa reste acceptable.

http://bishop.unblog.fr/files/2009/06/p1030181.jpg

http://bishop.unblog.fr/files/2009/06/p1030173.jpg

Voila le résultat obtenu après le premier ponçage. Sur la première photo on voit plein de petit trou. C’est un résultat normal pour une première passe de mastique. Sur la photo 2 il y en a aussi mais ceci sont tellement petit qu’on ne les vois pas.

A se moment il faut donc refaire de fine passe de mastique pour combler au maximum les trous. Entre chaque passe, il faut poncer pour garder la forme. Si après ponçage il y a encore des trou il faut remettre du mastique.

Une fois tout les petit trou boucher, le masticage est termine. Il faut donc commencé la déssente de grain pour avoir une surface le plus propre possible pour la peinture.

Je suis donc parti d’un papier a grain 240 pour finir a un grain 1200 en augmentant mes grain de 100 a 200 entre chaque papier. (240-400-600-800-1000-1200)

http://bishop.unblog.fr/files/2009/06/p1030204.jpg

http://bishop.unblog.fr/files/2009/06/p1030210.jpghttp://bishop.unblog.fr/files/2009/06/p1030214.jpg

Et voici le résultat. La dernière photo montre la coque arrière de la moto.

J’ai donc ensuite fait un bon nettoyage a l’eau des pièces qui sont maintenant prête a peindre.

 

Si après se tuto vous avez encore des questions sur la réparation des poly, n’hésitez pas a les laisser en commentaires.Je tacherai d’y répondre le plus rapidement et clairement possible.

4 réponses à “réparer un poly”

  1. 28 06 2009
    Tba-rapeur de polys (22:22:55) :

    Un grand merci à toi pour avoir réparé mes bêtises !
    Ma clavicule m’a empêché de le faire moi même, mais finalement c’est mieux ; ça a permis cette page sur ton site, et puis… c’est mieux fait ;)
    Juste un petit commentaire : pour le cas 2, quand il faut retrouver une forme détruite, j’ai parfois utilisé du carton (genre paquet de céréales) pour faires des « coffrages ». Le carton est plus rigide que le scotch. En faisant des découpes en peigne » au ciseau on arrive à reproduire des courbures que l’on scotche sur l’ensemble. Après la strat il suffit de le détruire.
    @+
    TBA

    réponse:

    c’est avec plaisir que je l’ai réparer et sa m’a permis de faire cette pages. se n’est pas avec les carénage du hornet que j’aurai pu faire sa :-)

    merci pour ton info. je l’intégrerais dans le tuto.
    a bientôt

  2. 18 01 2010
    laurent (23:25:45) :

    Merci pour les infos c est top
    BRAVO ET ENCORE MERCI

  3. 3 06 2011
    Gael (15:11:52) :

    Merci pour cette page!
    La meilleure que j’ai trouvée sur la réparation d’un poly.
    Allez, je file préparer ma résine! :-)

  4. 13 11 2011
    MAHDI (16:04:40) :

    Bonjour,
    juste une petite remarque: le polyesther boit l’eau (pas l’epoxy), si les pieces sont nettoyées à l’eau (savonneuse pour dégraisser) il faut bien les essuyer et surtout bien les laisser sècher à l’abri de la poussière.
    Sinon il y a risque de délaminage.
    Félicitations pour la qualité de ta page.

Laisser un commentaire




Actualité de l'Automobile C... |
xxxvoituresmotosxxx |
kartingboz |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les carnets de Dame Plume
| docteur225
| Formula 1 News